InVS

Read feed

Author Archive

D. E. S. C. Cancérologie

Written by Nicolas Guibert on . Posted in Uncategorized

DURÉE : QUATRE SEMESTRES

 

Enseignements (cent cinquante heures environ)

 

  • Enseignements de base : Épidémiologie, étiologie, biologie des cancers. Bilan préthérapeutique, méthodes de traitement anticancéreux, traitements symptomatiques, stratégies thérapeutiques. Prévention et dépistages, réinsertion et surveillance des malades, expression des résultats en cancérologie. Considérations psychologiques, juridiques et éthiques ; responsabilité médicale.
  • Enseignements optionnels
    • Deux enseignements à choisir parmi les suivants :
      • Anatomie pathologique et cytologie tumorale ;
      • Cinétique cellulaire et tumorale ;
      • Facteurs de croissance et cancers ;
      • Hormonologie des cancers ;
      • Immunologie des cancers ;
      • Radiobiologie ;
      • Douleur et soins palliatifs.
    • Et trois enseignements à choisir parmi les suivants, obligatoirement hors de la discipline d’organe dont vient éventuellement le candidat, et avec l’accord de l’enseignant coordonnateur du diplôme d’études spécialisées complémentaires :
      • Cancérologie cervico-faciale, thoracique et cutanée ;
      • Cancérologie mammaire et gynécologique ;
      • Cancérologie digestive et urologique ;
      • Cancérologie hématologique ;
      • Cancérologie du système nerveux central, des tumeurs osseuses et des parties molles ;
      • Oncologie pédiatrique.

Formation pratique

 

  • Deux semestres dans des services agréés pour le diplôme d’études spécialisées d’oncologie :option oncologie médicale ou option oncologie radiothérapique ;
  • et deux semestres dans des services de spécialités médicales ou chirurgicales, de pédiatrie ou de gynécologie-obstétrique à orientation cancérologique, agréés pour le diplôme d’études spécialisées complémentaires de cancérologie.

Les candidats titulaires du diplôme d’études spécialisées d’oncologie, option oncologie radiothérapique, doivent avoir effectué deux semestres dans des services agréés d’oncologie médicale, et réciproquementLes candidats titulaires d’un autre diplôme d’études spécialisées appartenant à la discipline spécialités médicales doivent avoir effectué un semestre au moins dans un service agréé de radiothérapie et un semestre au moins dans un service agréé d’oncologie médicale. Les candidats titulaires d’un diplôme d’études spécialisées appartenant à la discipline spécialités chirurgicales doivent avoir effectué, si possible durant l’internat, un semestre au moins dans un service agréé d’oncologie médicale ou de radiothérapie.

source : http://www.remede.org/documents/article886.html

 

D. E. S. C. Andrologie

Written by Nicolas Guibert on . Posted in Uncategorized

DURÉE : QUATRE SEMESTRES

 

Enseignements (cent cinquante heures environ)

 

  • Enseignements généraux
    • Anatomie et fonction de l’appareil génital masculin.
    • L’identité masculine. La fonction paternelle.
    • Fonction sexuelle masculine et ses perturbations.
    • Infertilité du couple : épidémiologie, exploration.
    • La stérilité masculine.
    • Exploration clinique et biologique.
    • Imagerie.
    • Évaluation de la fécondance du sperme.
    • Les traitements médicaux et chirurgicaux.
    • Les indications masculines des procréations médicalement assistées.
    • Retentissements andrologiques des pathologies de l’appareil génital.
    • Maladies sexuellement transmissibles-SIDA.
    • Toxicologie ; environnement.
    • Contraception masculine.
    • Droit, responsabilité médicale et considérations bioéthiques.

Formation pratique

 

  • Quatre semestres dans des laboratoires ou services cliniques agréés pour le diplôme d’études spécialisées complémentaires d’andrologie. Ces semestres doivent être effectués dans au moins deux services ou départements différents.

D. E. S. C. Allergologie et immunologie clinique

Written by Nicolas Guibert on . Posted in Uncategorized

DURÉE : QUATRE SEMESTRES

 

Enseignements (cent cinquante heures environ)

 

  • Enseignements généraux
    • Méthodologie de l’évaluation des pratiques de soins et de la recherche clinique et épidémiologique en allergologie et en immunologie clinique.
    • Organisation, gestion, éthique, droit et responsabilité médicale en allergologie et en immunologie clinique.
  • Enseignements spécifiques
    • Physiopathologie des maladies à mécanisme immunitaire : allergies et hypersensibilités, autoimmunité, déficits immunitaires congénitaux et acquis.
    • Interactions entre le système immunitaire et les xénobiotiques.
    • Épidémiologie, caractéristiques cliniques et exploration clinique et biologique (avantages et limites des tests diagnostiques) des allergies et hypersensibilités, des déficits immunitaires, des pathologies auto-immunes et des troubles de l’homéostasie immunitaire (transplantation, syndrome lymphoprolifératifs et cancers, vaccinations, immunothérapie et immunointervention).
    • Modes d’action des thérapeutiques médicamenteuses ou immuno-biologiques et schémas thérapeutiques des pathologies allergiques, des syndromes dysimmunitaires et des pathologies touchant le système immunitaire.

Formation pratique

 

  • Quatre semestres dans des services agréés pour le diplôme d’études spécialisées complémentaires d’allergologie et immunologie clinique, dont :
    • au moins un semestre dans un service à orientation allergologique
    • et au moins unsemestre dans un service à orientation immunologique et clinique.

Source : http://www.remede.org/documents/article884.html

1er mai : début de la surveillance estivale des pathologies infectieuses transmises par le moustique Aedes albopictus (le moustique “tigre”)

Written by Nicolas Guibert on . Posted in Actualitées

Le moustique Aedes albopictus est un moustique originaire d’Asie qui est implanté depuis de nombreuses années dans certains départements français d’outre-mer de l’Océan Indien et en Europe.

En métropole, ce moustique s’est installé et développé de manière significative dans les départements des Alpes-Maritimes (depuis 2004), de Haute-Corse (2006), de Corse du Sud et du Var (2007), des Alpes de Haute-Provence (2010) et dans certains quartiers de Marseille (2010). En 2011, il s’est installé dans l’Hérault, le Gard et le Vaucluse. Il est régulièrement détecté mais de manière épisodique dans certains départements de la région Rhône-Alpes (Rhône, Ain, Savoie, Isère et Drome) et a fait une première apparition en Aquitaine (Gironde et Lot et Garonne).

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) est créée

Written by Nicolas Guibert on . Posted in Actualitées

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) est officiellement créée. La parution du décret de gouvernance relatif à l’ANSM, au Journal Officiel du 29 avril 2012, permet ainsi la mise en application de l’une des principales mesures prévues par la loi du 29 décembre 2011 relative au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé.

Cette mesure sera effective à compter du 1er mai 2012. La nouvelle Agence se substitue à l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), dont elle reprend les missions, les droits et les obligations.

9 mai 2012 : Conférence à la faculté de Marseille “Les maladies rares, une Fondation pour mieux les comprendre”

Written by Nicolas Guibert on . Posted in Actualitées, Conférences - Séminaires

La Fondation Maladies Rares, en lien avec le Lions Club organise une conférence la 9 mai 2012, à la Faculté de Médecine de Marseille.

L’occasion de mieux comprendre l’organisation nationale pour la recherche dans les maladies rares.

D. E. S. C. d’Addictologie

Written by Nicolas Guibert on . Posted in Uncategorized

DURÉE : QUATRE SEMESTRES

 

Enseignements (cent vingt heures environ)

 

  • Enseignements généraux
    • Comportements de consommation et addiction : données épidémiologiques et épistémologiques, place dans la nosographie des troubles mentaux.
    • Neurobiologie et psychopathologie del’addiction.
    • Drogues licites et illicites : manifestations cliniques et complications.
    • Approches médicamenteuses, psychologiques et sociales du traitement et de la prise en charge.
    • Place sociale et économique des différents produits.
    • Évolution des législations.
    • Prévention et éducation pour la santé.

Formation pratique

 

  • Quatre semestresdans des services hospitaliers ou extra-hospitaliers agréés pour les diplômes d’études spécialisées de :
    • gastro-entérologie et hépatologie
    • médecine interne
    • médecine du travail
    • neurologie
    • psychiatrie ou santé publique
    • médecine sociale
  • dont deux semestres au moins dans des services agréés pour le diplôme d’études spécialisées complémentaires d’addictologie.

Source : http://www.remede.org/documents/article883.html

D. E. S. C. de Pharmacologie clinique et évaluation des thérapeutiques

Written by Nicolas Guibert on . Posted in Uncategorized

DURÉE : QUATRE SEMESTRES

 

Enseignements (cent cinquante heures environ)

 

  • Enseignements de base
    • Applications pratiques des données pharmacocinétiques et métaboliques ;
    • Méthodologies des essais thérapeutiques et bonnes pratiques cliniques ;
    • Études expérimentales nécessaires à l’étude d’un médicament chez l’homme ;
    • Pharmacovigilance et toxicologie clinique ;
    • Stratégie thérapeutique : méthodes décisionnelles, en particulier en situation thérapeutique habituelle ;
    • Pharmacologie clinique et santé publique (économie, législation, recherche et développement
  • Enseignements optionnels
    • Trois enseignements à choisir parmi les suivants :
      • Cardiologie, néphrologie, pneumologie ;
      • Neurologie, rhumatologie, ophtalmologie ;
      • Psychiatrie ;
      • Endocrinologie et métabolismes, médecine de la reproduction ;
      • Anesthésie-réanimation ;
      • Gastro-entérologie, hépathologie ;
      • Pédiatrie ;
      • Pathologie infectieuse et tropicale ;
      • Réanimation médicale.
      • Tout autre enseignement après accord du coordonnateur du diplôme d’études spécialisées complémentaires.

Formation pratique

 

  • Quatre semestres dans des services agréés pour le diplôme d’études spécialisées complémentaires de pharmacologie clinique et évaluation des thérapeutiques

Source : http://www.remede.org/documents/article901.html

Texmaker

Written by Nicolas Guibert on . Posted in Latex, Outils informatiques et statistiques, Publications, présentations

Texmaker est un éditeur LaTeX libre et gratuit avec support de l’unicode, correction orthographique, auto-complétion et repliage de code. Il intègre un afficheur pdf intégré avec support pour synctex et affichage en mode continu.
Texmaker est multi-plateforme : il fonctionne sur linux, macosx et windows.
Texmaker est simple à utiliser et à configurer.
Texmaker est distribué selon les termes de la licence GPL.

http://www.xm1math.net/texmaker/index_fr.html

OpenOffice

Written by Nicolas Guibert on . Posted in OpenOffice, Outils informatiques et statistiques, Publications, présentations, Uncategorized

OpenOffice.org 3 is the leading open-source office software suite for word processing, spreadsheets, presentations, graphics, databases and more. It is available in many languages and works on all common computers. It stores all your data in an international open standard format and can also read and write files from other common office software packages. It can be downloaded and used completely free of charge for any purpose.

http://www.openoffice.org