InVS – Dernières actualités épidémiologiques

Written by Nicolas Guibert on . Posted in Epidémiologie, L'actualité, La santé publique

Points épidémiologiques :

 Rapports et synthèses :

Toutes les publications :

OMS – Dernières actualités épidémiologiques

Written by Nicolas Guibert on . Posted in Epidémiologie, L'actualité, La santé publique

Flambées épidémiques

  • Seychelles – Peste suspectée (venant de Madagascar)
    Depuis août 2017, Madagascar fait face à une vaste flambée épidémique de peste qui touche de grandes villes et d’autres zones où la maladie n’est pas endémique. Cette flambée épidémique comporte un risque modéré de propagation aux îles voisines de l’Océan Indien. Ce risque est atténué par la courte période d’incubation (le délai qui s’écoule entre l’exposition et l’apparition des symptômes) de la peste pulmonaire et la mise en place d’un dépistage des passagers au départ dans l’aéroport et d’autres grands ports.
  • Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV) – Arabie saoudite
    Entre le 31 août et le 26 septembre 2017, le point focal national RSI pour l’Arabie Saoudite a notifié neuf cas supplémentaires de syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS), dont quatre cas mortels. Quatre décès parmi des cas précédemment notifiés ont également été signalés.
  • Peste à Madagascar
    Du 23 août au 30 septembre 2017, au total 73 cas suspects, probables et confirmés de peste pulmonaire, avec 17 décès, ont été notifiés à Madagascar. Le diagnostic a été confirmé à l’Institut Pasteur de Madagascar au moyen de la PCR (amplification en chaîne par polymérase) et de tests de diagnostic rapides.
  • Peste à Madagascar
    Le 23 août 2017, un homme de 31 ans originaire de Tamatave, en visite dans le district d’Ankazobe sur les hauts plateaux du centre de Madagascar, a développé des symptômes évocateurs du paludisme. Le 27 août, il présentait des symptômes respiratoires lors de son voyage dans un taxi public partagé avec d’autres passagers pour se rendre du district d’Ankazobe à Tamatave (via Antananarivo). Son état s’est aggravé et il est décédé. Son corps a été préparé pour les funérailles dans l’hôpital le plus proche, celui de Moramanga, sans mesures de sécurité. En outre, 31 personnes ayant été en contact avec ce cas ou ayant un lien épidémiologique avec lui sont tombées malades, dont 4 sont décédées.
  • Chikungunya – Italie
    Au 26 septembre, 183 cas avaient été notifiés dans la région du Latium (Italie), dans les zones côtières d’Anzio et de Latina, ainsi que dans la ville de Rome.

Grippe aviaire

  • Infection humaine par le virus de la grippe aviaire A(H7N9) – Chine
    Les 18, 25 août et 4 septembre 2017, la Commission nationale de la santé et de la planification familiale de la République populaire de Chine (NHFPC) a notifié à l’OMS quatre cas confirmés en laboratoire d’infection humaine par le virus de la grippe aviaire A(H7N9) en Chine.
  • Infection humaine par le virus de la grippe aviaire A(H7N9) – Chine
    Le 4 août 2017, la Commission nationale de la santé et de la planification familiale de la République populaire de Chine (NHFPC) a notifié à l’OMS un cas confirmé en laboratoire d’infection humaine par le virus de la grippe aviaire A(H7N9) en Chine.
  • Infection humaine par le virus de la grippe aviaire A(H7N9) – Chine
    Les 11, 14 et 21 juillet 2017, la Commission nationale de la santé et de la planification familiale de la République populaire de Chine (NHFPC) a notifié à l’OMS trois cas confirmés en laboratoire d’infection humaine par le virus de la grippe aviaire A(H7N9) en Chine.
  • Infection humaine par le virus de la grippe aviaire A(H7N9) – Chine
    Le 19 juin 2017, la Commission nationale de la santé et de la planification familiale de la République populaire de Chine (NHFPC) a notifié à l’OMS 5 cas supplémentaires confirmés en laboratoire d’infection humaine par le virus de la grippe aviaire A(H7N9) en Chine.
  • Infection humaine par le virus de la grippe aviaire A(H7N9) – Chine
    Le 2 juin 2017, la Commission nationale de la santé et de la planification familiale de la République populaire de Chine (NHFPC) a notifié à l’OMS 9 cas supplémentaires confirmés en laboratoire d’infection humaine par le virus de la grippe aviaire A(H7N9) en Chine. Le 9 juin 2017, elle a encore notifié 12 cas supplémentaires en Chine continentale.