InVS

Read feed

Maquette du DES de santé publique

Written by Nicolas Guibert on . Posted in La formation, l'internat, Maquette du DES de santé publique et médecine sociale, Medecine 3ème cycle : DES Santé publique et médecine sociale

Le DES de santé publique s’obtient après 4 ans de formations.

Formation théorique

Enseignements (deux cent cinquante heures environ)

Enseignements de base:

  • Communication : techniques de communication et d’éducation pour la santé, documentation, informatique ;
  • Épidémiologie : épidémiologie descriptive et analytique, statistique, démographie ;
  • Planification : évaluation des institutions sanitaires ; programmation des actions de santé et prévention ;
  • Économie : organisation et gestion du système de santé, économie de la santé ;
  • Droit : bases du droit administratif, constitutionnel et civil ; protection sociale, droit sanitaire et social ;
  • Environnement : méthodes d’études de l’environnement physique et hygiène du milieu ; méthodes des sciences sociales appliquées à l’analyse du fonctionnement des institutions et des politiques sanitaires et sociales.

Enseignements optionnels

Deux enseignements à choisir parmi les suivants :

  • Environnement et hygiène du milieu ;
  • Épidémiologie ;
  • Organisation et gestion des services de santé ;
  • Santé communautaire.

Masters

En général, la validation d’un master 1 de santé publique en 1 ou 2 ans (parallèlement aux stages) permet de couvrir l’essentiel des modules à valider au cours du DES. Ce master permet d’acquérir les connaissances de base en santé publique. À sa suite, et suivant le domaine d’exercice qui nous intéresse le plus, il est d’usage de réaliser un master 2 dans ce domaine.

Formation pratique

  • Quatre semestres dans des services agréés pour le diplôme d’études spécialisées de santé publique et médecine sociale, dont au moins un semestre doit être accompli dans un service extra-hospitalier.
  • Quatre semestres dans des services agréés pour la spécialité ou pour une autre spécialité (hors-filière).

Types de stages

Chaque stage à ses spécificités. Très schématiquement on peut regrouper les stages en 6 grands types de structures :

  • Le laboratoire de recherche : INSERM ou autre. Vous participerez à des études de recherche fondamentale ou appliquée. Que ce soit en épidémiologie, recherche clinique, sociologie, économie, informatique médicale…
  • L’administration : centrale (ministère), agences (AFFSAPS, INVS…), territoriales (ARS). Vous serez amené à gérer un dossier dans le cadre de votre structure.
  • Le laboratoire pharmaceutique ou le cabinet de consultant. Vous serez amené à gérer un ou plusieurs dossiers : mise sur le marché d’un médicament. Revue de la littérature. Organisation des blocs opératoires d’un hôpital…
  • L’organisation non gouvernementale. Vous participerez aux actions de l’ONG ou bien vous serez en charge d’un dossier.
  • Le département d’information médical d’un hôpital. Vous serez en charge de veiller à la production et au contrôle de l’information médicale produite dans l’établissement. Dans certains services, au-delà du codage, ces informations seront utilisées pour réaliser des recherches appliquées (ex : détecter des effets secondaires par l’analyse automatique des données…).
  • Le département de santé publique d’un hôpital. Vous serez en charge de l’aide méthodologique pour la réalisation d’études cliniques au sein de l’hôpital. Dans d’autres établissements, il peut s’agir de la lutte contre les infections nosocomiales

Au cours de son internat, l’interne est invité à réaliser des stages dans divers domaines de la spécialité (un semestre en clinique peut également être intéressant), puis à en réaliser la majeure partie dans son domaine de prédilection.

Activités d’un interne en stage

Les activités d’un interne sont très variables, à titre d’exemple on peut citer :

  • Revue de la littérature
  • Rédaction de protocoles de recherche
  • Rédaction de projets sanitaires, d’éducation thérapeutique, de recueil d’informations…
  • Conduite de projets de recherche
  • Conduite de projets sanitaires, d’éducation thérapeutique, de recueil d’informations…
  • Veille sanitaire
  • Audit de pratiques, d’organisation de soins
  • Analyses statistiques
  • Analyse méthodologique (ex : dossiers d’AMM)
  • Rédaction de rapports
  • Rédaction d’articles scientifiques

Horaires

Les horaires sont variables et dépendent des activités du moment et de l’investissement de l’interne. Ils sont beaucoup plus souples que dans les stages cliniques où il est nécessaire de faire la visite à 8h30, de faire la contre-visite l’après-midi, de voir les entrées et de faire les gardes de 18h à 8h. En santé publique il y a des projets à faire et des travaux à réaliser pour une date donnée, à l’interne de s’organiser pour qu’ils soient prêts à cette date.

Gardes ?

Dans certaines villes, les internes de santé publique jusqu’au 4e semestre inclus sont dans le pool de garde des urgences. Il s’agit d’exceptions, en général la réalisation des gardes est facultative. L’interne peut choisir d’en faire ou non.

Pour plus d’informations vous pouvez retrouver le référentiel de formation du DES 2014 sur le site du CLISP

Trackback from your site.

Leave a comment